Historique des mises à jour de la frise

Cet article recense les mises à jour et améliorations portées à la frise chronologique des mathématiciens et mathématiciennes depuis sa création jusqu’à la version actuelle.

Mises à jour — Version 3.1

Structure du projet LaTeX

  • Restructuration du projet LaTeX sous forme de plusieurs dossiers pour simplifier la conception et les compilations. L’impression s’en trouvera également facilitée. La frise est scindée en deux parties.
  • Corrections de tous les warnings de compilation (fontes, underfull hbox etc…)

Ajouts majeurs

  • Ajout d’un premier panneau présentant les mathématiques dites « primitives » (ethnomathématique) ou impossibles à intégrer à la frise (les « infrisables »). Ce panneau n’est pas encore terminé mais sera disponible à l’été 2018 (version 3.2).
  • Ajout de « Curiosités mathématiques » sur la frise des mathématiciens de l’Antiquité grecque à nos jours.
  • Ajout de cartes géographiques pour se donner une meilleure vision des foyers mathématiques de l’Antiquité et du Moyen-Âge ainsi que des interconnexions possibles entre eux.

Modifications des cadres Avancées mathématiques

  • Modification de Principales avancées mathématiques dans le cadre vert en Quelques avancées mathématiques.
  • Suppression de l’item Nouvelle crise des fondements à la toute fin du \siecle{xix} s. avec les paradoxes de la théorie des ensembles dans les avancées mathématiques du XVIIIe s.
  • Ajout de Ferrari dans l’item Résolution des équations algébriques de degré 3 et 4 (Del Ferro, Tartaglia, Cardan, Bombelli) des avancées mathématiques de la Renaissance italienne.
  • Cadre rouge : suppression de la mention Crise des fondements […] qui n’est pas à sa place (déjà citée dans le XIXe s.) et léger changement dans l’appellation de la crise des fondements du cadre bleu (XIXe s.)
  • Modification dans le groupe Bourbaki (XXe s.) : René de Possel et non René de Postel.
  • Ajout d’un aperçu global des travaux sur les pavages apériodiques : Wang (1961), Berger (1966), Robinson (1971), Penrose (1973-1974), Ammann (1977), découverte des quasi-cristaux de Shechtman (1984).

Modifications générales

  • Modification du graphisme des intitulés des sous-périodes.
  • Ajout des graduations de dates dans la dernière flèche de l’époque contemporaine.
  • Division de l’époque contemporaine en deux parties avec échelles adaptées pour absorber les mathématiciens du XXe siècle.
  • Correction du bug d’affichage des premières flèches événement dans les fenêtres (scope) des mathématiques indiennes/arabes (elles étaient remplies en blanc).
  • Modifications des dénominations dans les trois premières flèches (Antiquité / Moyen-Âge) : Mathématiques HELLENISTIQUES ; Mathématiques ARABES ; Mathématiques INDIENNES.
  • Modifications des textes descriptifs dans les trois premières flèches (Antiquité / Moyen-Âge) :
    • Mathématiques HELLENISTIQUES : version moins ethnocentrée pour le texte sur\\ Alexandre Le Grand.
    • Mathématiques ARABES : précisions sur la dénomination mathématiques arabes.
    • Mathématiques INDIENNES : ajout de découvertes faites par les Indiens.
  • Ajout du texte descriptif Mathématiques dans le Moyen-Âge chrétien.

Modifications/Corrections concernant les mathématiciens et leurs découvertes

Époque Antique

  • Archimède : ajout de calculs d’aires et de volumes et de études des coniques (paraboles) à sa contribution. Changement de la photo d’Archimède car l’ancienne image (source Larousse) ressemble trop à celle d’Euclide.
  • Hypatie : modification du texte pour mettre en avant son apport aux mathématiques bien qu’aucun de ses textes ne nous soit parvenu.
  • Ajout des nationalités des mathématiciens.
  • Modification des textes d’Aryabhata et Brahmagupta.
  • Modifications typographiques (ajout des accents) sur les noms des mathématiciens indiens.
  • Ajout des villes de naissance pour les mathématiciens grecs afin de les localiser sur la carte.

Époque moderne

  • Gutenberg : ajout de sa nationalité.
  • Descartes : correction de l’intitulé de son ouvrage. La Géométrie au lieu de Une géométrie.
  • Girard : correction de l’énoncé du théorème fondamental de l’algèbre.
  • John Napier : ajout d’un s à multiplication.
  • François Viète : ajout de C’est la naissance du calcul littéral dans le texte.
  • D’Alembert : Modification complète du texte pour préciser ce qu’est le théorème de d’Alembert et la différence avec Girard.
  • Christian Goldbach : remplacement de sa photo par sa lettre à Euler. L’ancienne photo est celle de Grassmann. Un autre portrait apparaît dans les recherches internet mais c’est le portrait de Riemann.
  • Caspar Wessel : Modification de sa photo(version danoise de wikipedia, la photo de la version française est celle d’Abraham de Moivre).

Époque contemporaine

  • Niels Abel : ajout du théorème d’Abel-Ruffini dans le texte.
  • Galois : remplace Résolubilité par radicaux des équations par Donne des conditions pour la résolubilité par radicaux des équations.
  • August Ferdinand Mobius : photo du ruban unilatère remplacée par une image du mathématicien. Modification du texte.
  • Sofia Kovalevskaïa : modification du texte.
  • Bertrand Russell : correction du nom (manque un l).
  • George Pòlya : modification de la nationalité (US en Américain).
  • Turing : Changement de réel en réelle.

Ajouts de mathématiciens / Découvertes mathématiques

Ethnomathématiques

  • Ahmès et le Papyrus de Rhind.
  • Os d’Ishango
  • … (À suivre)

Époque antique

  • Nasir al-Tusi
  • Manuscrit de Bakhshali
  • Bhaskara I
  • Bhaskara II

Époque moderne

  • Simon Stevin
  • Etienne Bézout : démonstration du théorème de Bézout sur les courbes algébriques.
  • Claude-Gaspard Bachet : démonstration du théorème de Bachet-Bezout.

Époque contemporaine

  • Gauss
  • Paolo Ruffini (équation degré 5)
  • Paul Erdös
  • Cauchy
  • Appel & Haken : théorème des 4 couleurs.
  • Richard Dedekind
  • John Nash
  • Terence Tao
  • Preda Mihailescu
  • René Thom
  • Michel Chasles
  • André Weil
  • Manindra Agarwal : test de primalité AKS, les deux étudiants Neeraj Kayal et Nitin Saxena qui l’ont aidé dans sa découverte sont cités dans la description.
  • Vaughan Jones : polynôme de Jones.
  • Iouri Matiassevitch : indécidabilité de la résolution des équations diophantiennes.
  • John Horton Conway : le jeu de la vie.
  • Feit & Thomson : résolubilité des groupes finis d’ordre impair.
  • Camille Jordan : théorème de Jordan (topologie)
  • Benoît Mandelbrot

Mises à jour — Version 2

  • Corrections :
    • Dans le cadre orange : ajout du s à satisfaisante, du i à définition et du e final à réservé.
    • Modification de 1941 en 1841 pour Arthur Cayley.
  • Représentation des échelles par un segment correspondant à une durée et non par une égalité du type $\np[cm]{1} = x$ ans pour pallier les problèmes de réduction de l’échelle de la frise lors de l’impression.
  • Changement de dénominations : MONDE ENTIER dans la dernière flèche au lieu de EUROPE : ITALIE….

Version 1

La version 1 de la frise est parue est septembre 2015. Elle était constituée d’un panneau recensant des mathématiciens de l’Antiquité grecque à nos jours.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*