Historique des mises à jour de la frise

Cet article recense les mises à jour et améliorations portées à la frise chronologique des mathématiciens et mathématiciennes depuis sa création jusqu’à la version actuelle.

Mises à jour — Version 3.1

Structure du projet LaTeX

  • Restructuration du projet LaTeX sous forme de plusieurs dossiers pour simplifier la conception et les compilations. L’impression s’en trouvera également facilitée. La frise est scindée en deux parties.
  • Corrections de tous les warnings de compilation (fontes, underfull hbox etc…)

Ajouts majeurs

  • Ajout d’un premier panneau présentant les mathématiques dites « primitives » (ethnomathématique) ou impossibles à intégrer à la frise (les « infrisables »). Ce panneau n’est pas encore terminé mais sera disponible à l’été 2018 (version 3.2).
  • Ajout de « Curiosités mathématiques » sur la frise des mathématiciens de l’Antiquité grecque à nos jours.
  • Ajout de cartes géographiques pour se donner une meilleure vision des foyers mathématiques de l’Antiquité et du Moyen-Âge ainsi que des interconnexions possibles entre eux.

Modifications des cadres Avancées mathématiques

  • Modification de Principales avancées mathématiques dans le cadre vert en Quelques avancées mathématiques.
  • Suppression de l’item Nouvelle crise des fondements à la toute fin du \siecle{xix} s. avec les paradoxes de la théorie des ensembles dans les avancées mathématiques du XVIIIe s.
  • Ajout de Ferrari dans l’item Résolution des équations algébriques de degré 3 et 4 (Del Ferro, Tartaglia, Cardan, Bombelli) des avancées mathématiques de la Renaissance italienne.
  • Cadre rouge : suppression de la mention Crise des fondements […] qui n’est pas à sa place (déjà citée dans le XIXe s.) et léger changement dans l’appellation de la crise des fondements du cadre bleu (XIXe s.)
  • Modification dans le groupe Bourbaki (XXe s.) : René de Possel et non René de Postel.
  • Ajout d’un aperçu global des travaux sur les pavages apériodiques : Wang (1961), Berger (1966), Robinson (1971), Penrose (1973-1974), Ammann (1977), découverte des quasi-cristaux de Shechtman (1984).

Modifications générales

  • Modification du graphisme des intitulés des sous-périodes.
  • Ajout des graduations de dates dans la dernière flèche de l’époque contemporaine.
  • Division de l’époque contemporaine en deux parties avec échelles adaptées pour absorber les mathématiciens du XXe siècle.
  • Correction du bug d’affichage des premières flèches événement dans les fenêtres (scope) des mathématiques indiennes/arabes (elles étaient remplies en blanc).
  • Modifications des dénominations dans les trois premières flèches (Antiquité / Moyen-Âge) : Mathématiques HELLENISTIQUES ; Mathématiques ARABES ; Mathématiques INDIENNES.
  • Modifications des textes descriptifs dans les trois premières flèches (Antiquité / Moyen-Âge) :
    • Mathématiques HELLENISTIQUES : version moins ethnocentrée pour le texte sur\\ Alexandre Le Grand.
    • Mathématiques ARABES : précisions sur la dénomination mathématiques arabes.
    • Mathématiques INDIENNES : ajout de découvertes faites par les Indiens.
  • Ajout du texte descriptif Mathématiques dans le Moyen-Âge chrétien.

Modifications/Corrections concernant les mathématiciens et leurs découvertes

Époque Antique

  • Archimède : ajout de calculs d’aires et de volumes et de études des coniques (paraboles) à sa contribution. Changement de la photo d’Archimède car l’ancienne image (source Larousse) ressemble trop à celle d’Euclide.
  • Hypatie : modification du texte pour mettre en avant son apport aux mathématiques bien qu’aucun de ses textes ne nous soit parvenu.
  • Ajout des nationalités des mathématiciens.
  • Modification des textes d’Aryabhata et Brahmagupta.
  • Modifications typographiques (ajout des accents) sur les noms des mathématiciens indiens.
  • Ajout des villes de naissance pour les mathématiciens grecs afin de les localiser sur la carte.

Époque moderne

  • Gutenberg : ajout de sa nationalité.
  • Descartes : correction de l’intitulé de son ouvrage. La Géométrie au lieu de Une géométrie.
  • Girard : correction de l’énoncé du théorème fondamental de l’algèbre.
  • John Napier : ajout d’un s à multiplication.
  • François Viète : ajout de C’est la naissance du calcul littéral dans le texte.
  • D’Alembert : Modification complète du texte pour préciser ce qu’est le théorème de d’Alembert et la différence avec Girard.
  • Christian Goldbach : remplacement de sa photo par sa lettre à Euler. L’ancienne photo est celle de Grassmann. Un autre portrait apparaît dans les recherches internet mais c’est le portrait de Riemann.
  • Caspar Wessel : Modification de sa photo(version danoise de wikipedia, la photo de la version française est celle d’Abraham de Moivre).

Époque contemporaine

  • Niels Abel : ajout du théorème d’Abel-Ruffini dans le texte.
  • Galois : remplace Résolubilité par radicaux des équations par Donne des conditions pour la résolubilité par radicaux des équations.
  • August Ferdinand Mobius : photo du ruban unilatère remplacée par une image du mathématicien. Modification du texte.
  • Sofia Kovalevskaïa : modification du texte.
  • Bertrand Russell : correction du nom (manque un l).
  • George Pòlya : modification de la nationalité (US en Américain).
  • Turing : Changement de réel en réelle.

Ajouts de mathématiciens / Découvertes mathématiques

Ethnomathématiques

  • Ahmès et le Papyrus de Rhind.
  • Os d’Ishango
  • … (À suivre)

Époque antique

  • Nasir al-Tusi
  • Manuscrit de Bakhshali
  • Bhaskara I
  • Bhaskara II

Époque moderne

  • Simon Stevin
  • Etienne Bézout : démonstration du théorème de Bézout sur les courbes algébriques.
  • Claude-Gaspard Bachet : démonstration du théorème de Bachet-Bezout.

Époque contemporaine

  • Gauss
  • Paolo Ruffini (équation degré 5)
  • Paul Erdös
  • Cauchy
  • Appel & Haken : théorème des 4 couleurs.
  • Richard Dedekind
  • John Nash
  • Terence Tao
  • Preda Mihailescu
  • René Thom
  • Michel Chasles
  • André Weil
  • Manindra Agarwal : test de primalité AKS, les deux étudiants Neeraj Kayal et Nitin Saxena qui l’ont aidé dans sa découverte sont cités dans la description.
  • Vaughan Jones : polynôme de Jones.
  • Iouri Matiassevitch : indécidabilité de la résolution des équations diophantiennes.
  • John Horton Conway : le jeu de la vie.
  • Feit & Thomson : résolubilité des groupes finis d’ordre impair.
  • Camille Jordan : théorème de Jordan (topologie)
  • Benoît Mandelbrot

Mises à jour — Version 2

  • Corrections :
    • Dans le cadre orange : ajout du s à satisfaisante, du i à définition et du e final à réservé.
    • Modification de 1941 en 1841 pour Arthur Cayley.
  • Représentation des échelles par un segment correspondant à une durée et non par une égalité du type $\np[cm]{1} = x$ ans pour pallier les problèmes de réduction de l’échelle de la frise lors de l’impression.
  • Changement de dénominations : MONDE ENTIER dans la dernière flèche au lieu de EUROPE : ITALIE….

Version 1

La version 1 de la frise est parue est septembre 2015. Elle était constituée d’un panneau recensant des mathématiciens de l’Antiquité grecque à nos jours.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *